Sélectionner une page

André-Joseph et Sandrine Bouglione ont choisi de rompre avec la tradition en ne présentant plus de numéros avec des animaux. Leur nouveau spectacle 100% humain se veut magique.

cirquebouglione

C’est un spectacle ambitieux, annonce André-Joseph dont la spécialité jusqu’à présent était de dompter des fauves nés et élevés au sein du cirque Bouglione. Nous sommes le premier cirque traditionnel historique en France à essayer de nous adapter à la nouvelle demande du public.»
Quarante-deux villes en France ont déjà pris des arrêtés d’interdiction de séjour de cirques avec des animaux. «Il y en aura de plus en plus. Selon certains sondages, 80% des Français sont sensibles à la cause animale. Si les numéros de cirque avec des animaux choquent les gens, alors il faut arrêter.»

Loin de vouloir nourrir la polémique, André-Joseph et Sandrine Bouglione ont pris la décision, il y a trois ans de ne plus travailler avec des animaux. Puis, ils ont pris le temps de trouver des lieux d’accueil pour l’ensemble de la ménagerie. «Ce sont des lieux de retraite en France. Nous n’avons gardé que les chevaux vieillissants. Nous avions des tigres, des chameaux, etc. en tout
cela représentait une soixantaine de têtes.»